2016 NEWS

New Auriferous Lithology Intersected by Drill Hole at Cheechoo Gold Project, Opinaca Area, James Bay, Québec

February 9, 2016

Val-d’Or. Québec – Golden Valley Mines Ltd. (“Golden Valley” or the “Company”) (TSX-V: GZZ) announces a new gold-bearing unit has been intersected on the Cheechoo gold property (“Cheechoo gold project”). The information that follows has been prepared by partner and program operator Sirios Resources Inc. (TSX venture: SOI) and has not been independently verified by Golden Valley:
“This gold-bearing unit was intersected in hole #40 at a depth of 296 m. It is an altered and mineralized biotite schist with 1 to 3% of pyrrhotite and arsenopyrite disseminated over the total thickness of the 36-metre unit (True thickness unknown). The schist is cross-cut variously by small decimetric to metric-scale pegmatite dykes. Five specks of visible gold were observed between 315.5 m and 327 m in the schist and pegmatite, confirming thus the auriferous nature of the unit. Assay results for gold from this unit will be available in a few weeks and will determine its gold grade. Visible gold was also observed in tonalite, elsewhere in the same drill hole as well as in drill hole #41 which is currently underway, and drill holes #32 and #34.

The diamond drilling program, which began in mid-January, is ongoing. As of today, 10 drill holes (#31 to 40) have been completed, for a total of 1,460 metres. Pictures of drill cores of biotite schist, a map showing location of current and last September drill holes as well as images of visible gold from hole #41 are available at the following links:

http://file.marketwire.com/release/CarteLocalisationForages2016.jpg
http://file.marketwire.com/release/SchisteAu.JPG
http://file.marketwire.com/release/DetailSchisteAu.JPG
http://file.marketwire.com/release/DetailAu41.JPG


Other ongoing fieldwork
Selective sections of drill core samples from previously completed holes on the property are currently in re-assay for gold by metallic sieve including, among other, samples with observed visible gold. Statistical studies on the variability of assay results will be performed in order to determine the optimal sampling protocol for Cheechoo.
In addition, 36 samples of till and 312 samples of soil (humus), collected last fall, are currently being processed for gold grain counting and geochemical assay respectively. Preliminary results of gold grain counting in till seem to indicate one or multiple possible gold sources in one or two zones located outside the gold halo that has been targeted for most of drill holes until now.”

Mr. Dominique Doucet, P. Eng., President of Sirios, is the Qualified Person pursuant to National Instrument 43-101, who has prepared and reviewed this news release and is responsible for the technical information reported herein, including verification of the data disclosed, the sampling, and the analytical and QA-QC data underlying the technical information.

Golden Valley currently owns a 55% interest in the Cheechoo gold project, with Sirios owning the remaining 45% interest. Under the terms of a revised JV agreement, Sirios may acquire Golden Valley’s remaining 55% interest subject to the following general conditions:

  • Sirios must spend $4,200,000 in exploration expenditures prior to June 13, 2016 (of which $3,200,000 has been indicated as spent as of September 30, 2015, leaving approximately $1,000,000 remaining);
  • Sirios issued 9.9% of its share capital to Golden Valley as of December 31, 2013 (2,898,374 shares, currently representing approximately 4% of Sirios); and
  • Sirios must make a payment to Golden Valley of $500,000 (cash or equivalent in SOI shares) prior to June 13, 2016 (notwithstanding the foregoing, Sirios shall have the obligation to pay in cash that portion of the $500,000 which would result in Golden Valley becoming an insider of Sirios).

As additional consideration for the grant of the Option and in order for Sirios to acquire Golden Valley’s remaining 55% interest in the Cheechoo gold project, Sirios has granted to Golden Valley a royalty (the “Royalty”) equal to 4% of the net returns from all mineral products mined or removed from the Cheechoo gold project.  Notwithstanding the foregoing, the royalty relevant to gold mineral products mined or removed from the Cheechoo gold prospect (the “Gold Portion”) may be reduced as follows depending on the market price of Gold at the time of the payment of the Gold Portion:

  1. If the price of Gold is less than $3,000 per ounce and higher than $2,400 per ounce, a 3.5% royalty on the Gold Portion shall be payable to Golden Valley;
  2. If the price of Gold is less than $2,400 per ounce and higher than $1,200 per ounce, a 3% royalty on the Gold Portion shall be payable to Golden Valley; and
  3. If the price of Gold is less than $1,200 per ounce, a 2.5% royalty on the Gold Portion shall be payable to Golden Valley.

About Golden Valley Mines Ltd.: The Company typically tests initial grassroots targets while owning a 100% interest therein and then seeks partners to continue exploration funding. This allows the Company to carry on its generative programs and systematic exploration efforts at other majority-owned grassroots projects. The Company (together with its various subsidiaries) holds property interests in projects in Canada (Saskatchewan, Ontario and Québec).

For additional information, please contact:

Glenn J. Mullan
Chairman, President, and CEO
Golden Valley Mines Ltd.
152, chemin de la Mine École
Val-d’Or, Québec J9P 7B6
Telephone: 819.824.2808 ext. 204
Email: glenn.mullan@goldenvalleymines.com

Forward Looking Statements:

This news release contains certain statements that may be deemed “forward-looking statements. Forward looking statements are statements that are not historical facts and are generally, but not always, identified by the words “expects”, “plans”, “anticipates”, “believes”, “intends”, “estimates”, “projects”, “potential” and similar expressions, or that events or conditions “will”, “would”, “may”, “could” or “should” occur. Although the Company believes the expectations expressed in such forward-looking statements are based on reasonable assumptions, such statements are not guarantees of future performance and actual results or realities may differ materially from those in forward looking statements. Forward looking statements are based on the beliefs, estimates and opinions of the Company’s management on the date the statements are made.  Except as required by law, the Company undertakes no obligation to update these forward-looking statements in the event that management’s beliefs, estimates or opinions, or other factors, should change.

Neither the TSX Venture Exchange nor its Regulation Services Provider (as that term is defined in the policies of the TSX Venture Exchange) accepts responsibility for the adequacy or accuracy of this news release.

 

diffusées d' en anglais le 9 Février 2016

Nouvelle lithologie aurifère recoupée par forage à Cheechoo

February 9, 2016

Val-d’Or. Québec – 9 fév. 2016 – Mines de la Vallée de l’Or Ltée (TSX-V: GZZ) annoncent qu'une nouvelle unité géologique aurifère a été recoupée sur la propriété Cheechoo, Eeyou Istchee Baie James.  Les données du présent communiqué ont été préparées par notre partenaire et opérateur du programme d’exploration, Ressources Sirios (TSX venture: SOI); à noter que ces données n’ont pas fait l’objet d’une vérification indépendante de la part de Mines de la Vallée de l’Or :

« Cette unité a été recoupée dans le trou #40 à une profondeur de 296 m. Il s'agit d'un schiste à biotite altéré et minéralisé avec 1 à 3% de pyrrhotite et arsénopyrite disséminées sur l'épaisseur totale de l'unité de 36 mètres (épaisseur vraie non connue). Le schiste est recoupé ici et là par de petits dykes décimétriques à métriques de pegmatite. Cinq points d'or visible ont été observés entre 315,5 m et 327 m dans le schiste et la pegmatite confirmant ainsi la nature aurifère de l'unité. Les résultats d'analyse pour l'or provenant de cette unité seront reçus dans quelques semaines et détermineront alors sa teneur en or. De l'or visible a aussi été observé dans la tonalite ailleurs dans ce même forage et également dans le sondage #41, présentement en cours, et dans les # 32 et #34.

Le programme de forage au diamant, ayant débuté à la mi-janvier, poursuit son cours. Jusqu'à maintenant dix forages, (#31 à 40) ont été complétés pour un total de 1 460 mètres. Des photographies des carottes de forage du schiste à biotite, une carte montrant les localisations des forages en cours et de ceux effectués en septembre dernier de même que des photographies d'or visible provenant du trou #41 sont disponibles aux liens suivants :

http://file.marketwire.com/release/CarteLocalisationForages2016.jpg
http://file.marketwire.com/release/SchisteAu.JPG
http://file.marketwire.com/release/DetailSchisteAu.JPG
http://file.marketwire.com/release/DetailAu41.JPG

Autres travaux en cours
Plusieurs séries d'échantillons de carotte provenant des forages complétés antérieurement sur la propriété sont actuellement en cours de ré-analyse pour l'or par technique de tamisage métallique dont, entre autre, les échantillons dans lesquels de l'or visible avait été observé. Des études statistiques portant sur la variabilité des résultats d'analyse seront effectués afin de déterminer le protocole optimal d'échantillonnage à Cheechoo.
De plus, 36 échantillons de till et 312 échantillons de sol (humus), prélevés l'automne dernier, sont actuellement en traitement pour le compte des grains d'or et analyses géochimiques respectivement. Les résultats préliminaires de compte de grains d'or dans le till semblent indiquer une ou des sources possibles d'or dans un ou deux secteurs situés en dehors du halo aurifère qui a fait l'objet de la plupart des forages jusqu'à maintenant.

M. Dominique Doucet, ing. et Président de Sirios, personne qualifiée selon la Norme canadienne 43-101, a préparé et révisé le présent communiqué et est responsable de l'information technique qui y est rapportée, y compris la vérification des données, l'échantillonnage, ainsi que les données d'analyse et de QA-QC qui sous-tendent les informations techniques.

Mines de la Vallée de l’Or détient présentement une participation de 55% dans la propriété aurifère Cheechoo, alors que Sirios détient l’autre 45%  des intérêts. Selon les termes d'un accord révisé de coentreprise, Sirios peut acquérir la participation de 55% qui appartient à Mines de la Vallée de l’Or aux conditions générales suivantes:

  • Sirios doit dépenser 4,2 millions $ en dépenses d'exploration d’ici le 13 juin 2016 (3,2 millions $ ont déjà été dépensés en date du 30 septembre 2015, ce qui laisse environ 1 000 000 $ à dépenser);
  • Sirios a émis 9,9% de son capital-actions à Mines de la Vallée de l’Or en date du 31 décembre 2013 (2 898 374 actions, représentant actuellement environ 4% du capital-actions de Sirios); et
  • Sirios doit verser à Mines de la Vallée de l’Or la somme de 500 000 $ (en espèces ou l’équivalent en actions de Sirios) d’ici le 13 juin 2016 (sous réserve de ce qui précède, Sirios aura l'obligation de payer en espèces la partie du 500 000 $, ce qui ferait de Mines de la Vallée de l’Or un initié de Sirios).

En contrepartie supplémentaire pour l'octroi de l'option et pour que Sirios puisse acquérir les intérêts restants de 55% que détient Mines de la Vallée de l’Or dans le projet aurifère Cheecho, Sirios a accordé à Mines de la Vallée de l’Or une redevance égale à 4% des revenus nets sur tous les minéraux extraits ou retirés du projet aurifère Cheechoo. Nonobstant ce qui précède, la redevance reliée aux produits minéraux aurifères extraits ou retirés du projet aurifère Cheechoo (la « portion d'or ») peut être réduite comme suit selon le prix du marché de l'or au moment du paiement de la portion d'or:

  1. Si le prix de l'or est inférieur à 3 000 $ l'once et supérieur à 2 400 $ l'once, une redevance de 3,5% sur la portion d'or sera payable à Mines de la vallée de l’Or;
  2. Si le prix de l'or est inférieur à 2 400 $ l'once et supérieur à 1 200 $ l'once, une redevance de 3% sur la portion d'or sera payable à Mines de la vallée de l’Or; et
  3. Si le prix de l'or est inférieur à 1 200 $ l'once, une redevance de 2,5% sur la portion d'or sera payable à Mines de la vallée de l’Or.

À propos de Mines de la Vallée de l’Or Ltée.

Mines de la Vallée de l’Or Ltée effectue des travaux préliminaires sur les propriétés qu’elle détient à 100% puis recherche ensuite des partenaires pour financer la phase suivante des travaux. Cette stratégie lui permet de mettre en valeur ses propriétés et de générer de nouveaux projets miniers. Mines de la Vallée de l’Or et ses filiales détiennent des droits sur des projets miniers (or, métaux usuels, minéraux à vocation énergétique) à travers le Canada : Saskatchewan, Ontario et Québec.


Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :

Glenn J. Mullan
PDG et président du conseil d’administration
Mines de la Vallée de l’Or Ltée.
152, chemin de la Mine École
Val-d’Or, Québec J9P 7B6
Téléphone: 1 (819) 824-2808 poste 204
Courriel : glenn.mullan@goldenvalleymines.com

Déclarations prospectives :
Ce communiqué de presse contient des déclarations de nature prospective. Les déclarations prospectives ne s’appuient pas sur des faits historiques et sont généralement, mais pas toujours, reconnues par l’utilisation de mots comme « s’attendent », « espèrent », « anticipent », « estiment », « projettent », « possiblement », et autres expressions de ce genre. Bien que la société croie que les attentes exprimées dans ces déclarations prospectives s’appuient sur des suppositions raisonnables, elles ne constituent pas une garantie de rentabilité future. Les faits et résultats réels peuvent différer grandement des faits et résultats anticipés dans ces déclarations. Les déclarations prospectives s’appuient sur les convictions, prévisions et opinions qu’a la direction de la société à ce moment. Sauf quand cela est exigé par la loi, la société ne s’engage pas à mettre à jour ces déclarations prospectives même si ses convictions, prévisions et opinions, ou autres facteurs, devraient changer.

La bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l’exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

 

 

 

 

 

Navigation